mercredi 15 mai 2013

Pour la traçablité de la filière textile

S'ils pouvaient indiquer la provenance, comme au rayon boucherie…
Sur les pancartes : provenance sweatshop, Pakistan ; sweatshop, Chine ; votre couturière : 14 ans, de Bombay, Inde ; votre couturière : 12 ans, dans un sweatshop du Bangladesh ; sweat shop, Philippines.
Petite bête : "C'est pour ça qu'on les appelle des sweat-shirts !"  (en anglais, to sweat = transpirer)

1 commentaire:

  1. Récemment j'ai acheté un tee-shirt Tissaïa de chez "Euclerc" et j'ai découvert après... l'étiquette Bangladesh... Je ne le porterai pas. C'est vrai on pourrait indiquer clairement la provenance !
    BISOUS Bertrand

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!