mercredi 30 décembre 2009

Rita Mitsouko - Marcia Baila

3 spéléologues sauvés


La linguiste - La nutritionniste

Jean Giraudoux


Hippolyte Jean Giraudoux, né le 29 octobre 1882 à Bellac en Haute-Vienne et mort le 31 janvier 1944 à Paris, est un écrivain et un diplomate français.

-----------------------------------

Le sport consiste à déléguer au corps quelques-unes des vertus les plus fortes de l'âme.

Les femmes fidèles sont toutes les mêmes, elles ne pensent qu’à leur fidélité, jamais à leur mari.

L'homme se tient debout sur ses pattes de derrière pour recevoir moins de pluie et pouvoir accrocher des médailles sur sa poitrine.

Mieux vaut penser avant d'agir que de rêver en agissant.

Servir, c'est la devise de tous ceux qui aiment commander.

vendredi 25 décembre 2009

jeudi 17 décembre 2009

Richard Marx - Right here waiting


Prosit


Alexandre Astier - La physique quantique


Jacques Deval


Jacques Deval  est un dramaturge, scénariste et réalisateur français, né le 27 juin 1890 à Paris où il est mort le 19 décembre 1972.
---------------------------------

A la caserne, on ne fait rien, mais on le fait tôt, et ensemble.

Ce qui suffit à notre bonheur ne suffit pas toujours à notre plaisir.

Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres. L'homme aima les oiseaux et inventa la cage.

La jeunesse ? Une merveilleuse chose ! Mais quel crime de la laisser gaspiller par les enfants !

Les femmes ne se servent de leur intelligence que pour étayer leurs intuitions.

L'unique liberté des peuples est celle de changer de maîtres.

On a souvent honte de ses vieilles lettres d'amour, non pour ce qu'on y a écrit, mais pour ceux à qui on les a écrites.

Parle moins, tu n'en diras que plus.

Un désespoir d'amour n'est éternel que si l'on meurt tout de suite.

Une joie partagée est une double joie ; un chagrin partagé est un demi-chagrin.

mardi 15 décembre 2009

Georges Moustaki - Donne du rhum à ton homme

Berlusconi victime d'une agression


Les prisons aux arrêts ?

SAINT-MARTIN-DE-RÉ, ROCHEFORT ET SAINTES. La garde des Sceaux pourrait fermer le célèbre pénitencier ainsi que quatre autres établissements



Sur l'île de Ré, la citadelle de Saint-Martin sert de prison depuis 1685. Mais son fonctionnement est trop coûteux. (photo dominique jullian)

S'il est certain que les Dreyfus, Seznec et autres Papillon n'y ont sans doute pas passé les meilleures années de leur vie, à force d'erreurs judiciaires ou de mises à l'ombre historiques, le pénitencier de l'île de Ré est devenu l'un des plus célèbres du pays. Mais ses portes pourraient bientôt définitivement se refermer si les intentions que l'on prête à Michèle Alliot-Marie se révèlent exactes.

Ainsi, alors que la garde des Sceaux dévoilera - à la fin de cette année - une nouvelle réforme du paysage carcéral, cinq établissements de la région seraient menacés de fermeture pour cause de vétusté ou d'économies d'échelle. Selon nos informations, les maisons d'arrêt de Rochefort, Saintes, Niort (Deux-Sèvres) et Fontenay-le-Comte (Vendée) feraient aussi partie de la charrette.

Avion