dimanche 31 mai 2009

Jason Mraz & Colbie Caillat - Lucky




Lucky

Do you hear me,
I'm talking to you
Across the water across the deep blue ocean
Under the open sky, oh my, baby I'm trying
Boy I hear you in my dreams
I feel your whisper across the sea
I keep you with me in my heart
You make it easier when life gets hard

I'm lucky I'm in love with my best friend
Lucky to have been where I have been
Lucky to be coming home again
Ooohh ooooh oooh oooh ooh ooh ooh ooh

They don't know how long it takes
Waiting for a love like this
Every time we say goodbye
I wish we had one more kiss
I'll wait for you I promise you, I will

I'm lucky I'm in love with my best friend
Lucky to have been where I have been
Lucky to be coming home again
Lucky we're in love in every way
Lucky to have stayed where we have stayed
Lucky to be coming home someday

And so I'm sailing through the sea
To an island where we'll meet
You'll hear the music fill the air
I'll put a flower in your hair
though the breezes through the trees
Move so pretty you're all I see
As the world keeps spinning round
You hold me right here right now

I'm lucky I'm in love with my best friend
Lucky to have been where I have been
Lucky to be coming home again
I'm lucky we're in love in every way
Lucky to have stayed where we have stayed
Lucky to be coming home someday

Ooohh ooooh oooh oooh ooh ooh ooh ooh
Ooooh ooooh oooh oooh ooh ooh ooh ooh

----------------------------

Chanceux

Est-ce que tu m'entends ?
Je suis en train de te parler
A travers l'eau et le grand océan bleu
Sous le ciel ouvert, oh bébé j'essaye du moins

Bébé je t'entends dans mes rêves
Je ressens ton murmure de l'autre côté de la mer
Je te garde dans mon coeur
Tu me rends la vie plus facile lorsqu'elle devient pénible

Je suis chanceux, je suis amoureux de ma meilleure amie
Chanceux d'être allé là où je suis allé
Chanceux de revenir chez moi
Ooohh ooooh oooh oooh ooh ooh ooh ooh

Ils ne savent pas combien c'est long
D'attendre pour un amour tel que le nôtre
A chaque fois que l'on se dit au revoir
J'aimerais qu'on s'embrasse encore plus
J'attendrais pour toi, oui, je te le promets, je le ferais


Je suis chanceux, je suis amoureux de ma meilleure amie
Chanceux d'être allé là où je suis allé
Chanceux de revenir chez moi
Chanceux d'être complètement amoureux
Chanceux d'être restés là où on est restés
Chanceux de revenir à la maison un jour

Je navigue donc sur la mer
Vers une île où l'on se retrouvera
Tu entendras la musique se conjuguer avec l'air
Je mettrai une fleur dans tes cheveux

Malgré les brises à travers les arbres
Tu bouges si joliment que tu deviens la seule chose que je vois
Alors que la terre continue de tourner
Tu me tiens fort dans tes bras en cet instant

Je suis chanceux, je suis amoureux de ma meilleure amie
Chanceux d'être allé là où je suis allé
Chanceux de revenir chez moi
Chanceux d'être complètement amoureux
Chanceux d'être restés là où on est restés
Chanceux de revenir à la maison un jour
Ooohh ooooh oooh oooh ooh ooh ooh ooh
Ooooh ooooh oooh oooh ooh ooh ooh ooh

Ombre

26 mai 1993

Sourcier Noé

jeudi 28 mai 2009

Claude-Michel Schönberg - Le premier pas

Entraineuse

Dove


Boris Vian


Boris Vian (10 mars 1920, Ville-d'Avray (Seine-et-Oise, aujourd'hui Hauts-de-Seine), France - 23 juin 1959, Paris) est un écrivain français, ingénieur de l'École centrale, inventeur, poète, parolier, chanteur, critique et musicien de jazz (trompettiste). À ces multiples talents, il convient d'ajouter ceux de conférencier, de scénariste et de traducteur (anglo-américain). Il a également publié sous les pseudonymes de Vernon Sullivan, de Bison Ravi, de Baron Visi ou de Brisavion (anagrammes de son nom).

---------------------------------

Ce qui compte ce n'est pas le bonheur de tout le monde, c'est le bonheur de chacun.

C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde.

Je ne veux pas gagner ma vie, je l'ai.

La femme est ce que l'on a trouvé de mieux pour remplacer l'homme quand on a la déveine de ne pas être pédéraste.

mercredi 27 mai 2009

mardi 19 mai 2009

Aventura - Eso no es amor (Obsesion)

J'ai un gros nez rouge

Théâtre musée Dali de Figueres 3/12

Suite de la visite précédente (que vous pouvez retrouver ici).

La coupole :

Présidant la scène, se trouve l'énorme rideau inspiré par l'huile que Dali exécuta pour le ballet Labyrinthe, inspiré du mythe de Thésée et Ariane (1941) :

Torero hallucinogène (v. 1968-70) :

Gala nue regardant la mer qui à 18 mètres apparaît le président Lincoln (1975) :

Leda atomique (1949) :

Pour poursuivre la visite (vous pouvez cliquer ici).

Un flic


Un flic met un PV a un motard.

Celui-ci pleure un peu :
- j'ai pas de sous, je suis au chômage, ma femme est malade.

Le flic lui propose :
- je vous pose une question, si vous répondez juste j'annule le PV.

- OK fait le motard.

- Voila. Qu'est-ce qui a 4 roues, un volant et qui passe dans la rue ?

- Facile fait le motard, c'est une voiture

- Ah c'est pas assez précis. Cette voiture c'est quoi ? Une Renault, une Peugeot ? Désolé mais je ne peux pas retirer le PV.

- Allez donnez moi une 2eme chance

- Bon. Qu'est-ce qui a 2 roues, un guidon et qui passe dans la rue ?

- Facile fait le motard, c'est une moto.

- Ah ce n’est pas assez précis. Cette moto c'est quoi ? Une Triumph, une Honda ? Désolé mais cette fois le PV est définitif.

Le motard part avec son PV puis fait demi-tour et propose au flic :
- je vous la joue à quitte ou double, mais cette fois c'est moi qui pose la question.

- OK fait le flic

- Voila. Qu'est-ce qui a des hauts talons, des bas résilles et qui passe sur le trottoir?

- Facile fait le flic, c'est une pute

- Ah désolé fait le motard, c'est pas assez précis. Cette pute c'est qui ?
Ta mère ? Ta soeur ?