samedi 24 janvier 2009

James Morrison - You give me something



Tu me donnes quelque chose

Tu ne restes avec moi que la matinée
Tu me serres seulement quand je dors
J'étais censé rester à la surface
Mais maintenant je me suis trouvé embarquer dans l'histoire
Je suis partagé entre l'envie de t'avoir
Et l'envie de m'éloigner.

Car tu me donnes quelque chose
Qui m'effraie, je l'admets,
Ce n'est peut-être pas grand chose
Mais j'ai envie de l'explorer,
Je t'en prie continue de me donner ce quelque chose
Car il se peut qu'un jour je me découvre.

Tu as déjà attendu des heures
Seulement pour passer un peu de temps rien que nous deux
Et je peux t'avouer que si je ne t'ai jamais acheté de fleurs
C'est juste que je n'arrive pas à en saisir la signification
Je n'ai jamais cru que je pourrais aimer quelqu'un,
(Je pensais que) ce rêve était pour les autres.

Car tu me donnes quelque chose
Qui m'effraie, je l'admets,
Ce n'est peut-être pas grand chose
Mais j'ai envie de l'explorer,
Je t'en prie continue de me donner ce quelque chose
Car il se peut qu'un jour je te livre mon coeur,
Mais il se pourrait que ce soit un peu trop tard
Et les mots que je n'ai jamais pu dire
Sotiront quand même de toute façon.

Car tu me donnes quelque chose
Qui m'effraie, je l'admets,
Ce n'est peut-être pas grand chose
Mais j'ai envie de l'explorer,
Je t'en prie continue de me donner ce quelque chose
Car tu me donnes quelque chose
Qui m'effraie, je l'admets,
Ce n'est peut-être pas grand chose
Mais j'ai envie de l'explorer,
Je t'en prie continue de me donner ce quelque chose
Car il se peut qu'un jour je me découvre
Vraiment, complètement, entièrement...

John Sinor


Il est admirable pour un homme d'emmener son fils à la pêche, mais il existe une place particulière au paradis pour le père qui emmène sa fille faire les boutiques.

Palmyre


Et pour prolonger :
Sa fiche sur Wikipedia
Sa fiche sur le Patrimoine Mondial de l'UNESCO
Visite du site en 360°

Déraillés

mercredi 21 janvier 2009

Le mercredi après-midi, c'est balade avec Fifi


Une bonne balade avec Fifi cet après-midi.
Le temps était très beau : on peut quitter une épaisseur maintenant. L'hiver c'est presque déjà fini, ici.
Nous avons fait le parcours habituel. Il n'a pas vu de monstre, n'a pas sauté comme un kangourou. Il a été très détendu et même avait envie de se dépenser : sans (trop) rien demander, il partait au trot, et à certains endroits il fallait être sur les freins sinon il voulait y aller franco au galop.
Nous avons fait le tour rapidement car presque tout au trot.
Et au retour nous nous sommes arrêtés devant de la bonne herbe fraîche et il a pu se régaler (et se goinfrer).

Sans l'ombre d'un doute

Il suffira d'un cigne

Happy birthday

Si on avait son anniversaire

dimanche 18 janvier 2009

Police - So lonely




So lonely

Well someone told me yesterday
That when you throw your love away
You act as if you just don't care
You look as if you're going somewhere

But I just can't convince myself
I couldn't live with no one else
And I can only play that part
And sit and nurse my broken heart

So lonely

Now no one's knocked upon my door
For a thousand years or more
All made up and nowhere to go
Welcome to this one man show

Just take a seat they're always free
No surprise no mystery
In this theatre that I call my soul
I always play the starring role

So lonely

Lonely, I'm so lonely
I feel so alone
I feel low
I feel so
Feel so low
I feel low, low
I feel low, low, low
Low, I feel low
I feel low
I feel so lonely
I feel so lonely, lonely, lonely, lone
Lonely, lone
I feel so alone, yeah
So lonely

--------------------

Tellement seul

Quelqu'un m'a dit hier
Que quand tu romps avec ton petit ami
Tu agis comme si tu t'en moquais
On dirait que tu vas quelque part
Mais je ne peux me convaincre en aucune façon
Que je ne pourrais vivre sans personne d'autre
Et je ne peux que jouer ce rôle
Ainsi que poser et soigner mon coeur brisé

Tellement seul

Maintenant plus personne ne viendra frapper à ma porte
Pour mille ans ou plus
Tout a pris fin et il n'y a nulle part où aller
Bienvenu dans le spectacle d'un homme seul en scène
Prenez un siège ils sont toujours vides
Pas de surprise ni de mystère
Dans ce théâtre que je surnomme « mon âme »
Je joue toujours le premier rôle

Tellement seul

Ah ces touristes

C'est vrai que pour les voeux, un mail c'est pas mal non plus

Voleur de rêve