samedi 30 août 2008

A dos de Fifi

Balade autour du Pic St-Loup avec Kiki et Michel.
Kiki m'avait prêté son Fifi et avait pris "petit Via".



The Last Shadow Puppets - My mistakes were made for you

The Last Shadow Puppets est un groupe de pop anglaise, formé d'Alex Turner (leader des Arctic Monkeys) et de Miles Kane (chanteur des Rascals).

Cette chanson relate l'histoire d'une femme qui a connu le succès et en a profité. Puis un jour, il lui est arrivé un drame qui la changera pour toujours et elle est confrontée au nouveau regard des gens.

Destination vacances

La natation

Lucky Luke

Lucky Luke & Jolly Jumper


Rantanplan

vendredi 29 août 2008

Hagar 1196

La Trinité sur Mer

Ah, ce plateau de fruits de mer sur le port !

Gabriella Cilmi - Sweet about me

Gabriella Lucia Cilmi est une chanteuse australienne, née le 10 octobre 1991 à Melbourne.





Gabriella Cilmi - Sweet about me

Verse 1:

Ohh watching me, hanging by a string this time.
Ohh easily, the climax of the perfect lie.
Ohh watching me, hanging by a string this time.
Ohh easily, smile worth a hundred lies.

If there’s lessons to be learned, I’d rather get my jamming words in first so, tell you something that I’ve found, that the worlds a better place when it’s upside down boy.

If there’s lessons to be learned, I’d rather get my jamming words in first so, when your playing with desire, don’t come running to my place when it burns like fire boy.

Chorus:

Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh
Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh
Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh
Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh

Verse 2:
Blue, blue, blue, waves they crash as time goes by, so hard to catch. Too, too smooth, ain’t all that, why don’t you ride on my side of the tracks.

If there’s lessons to be learned, I’d rather get my jamming words in first so, tell you something that I’ve found, that the worlds a better place when it’s upside down boy


If there’s lessons to be learned, I’d rather get my jamming words in first so, when your playing with desire, don’t come running to my place when it burns like fire boy.

Chorus:
Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh
Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh
Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh
Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh
(fading out)
Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh
Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh
Sweet about me, nothing sweet about me, Yehh

----------------

Rien de gentil en moi

Ooh surveille moi, en étant suspendu par une ficelle cette fois
Ce n'est pas si facile d'être au point culminant du parfait mensonge
Ooh surveille moi, en étant suspendu par une ficelle cette fois
Ce n'est pas si facile d'avoir un sourire qui vaut 100 mensonges

Si ces leçons doivent être apprises
J'aime mieux obtenir mon brouillage de mot en 1e donc
Dis toi que j'ai cherché quelque chose
Que le monde a une meilleure place quand il est vu à l'envers, mec

Si ces leçons doivent être apprises
J'aime mieux obtenir mon brouillage (blocage) de mots en 1e donc
Quand tu joues avec le désir
Ne viens pas en courant dans ma place (ou à cette endroit) quand elle brule comme un feu, mec

Refrain
Doux à propos de moi Rien d'assez doux à propos de moi Yeah (4 fois)

Bleu, bleu, bleu, les vagues elles s'écrasent
Comme le temps passe, si dur à retenir
Trop trop lisse il n'y a pas que ça
Pourquoi ne roules-tu pas de mon côté sur la rive

Si ces leçons doivent être apprises
J'aime mieux obtenir mon brouillage (blocage) de mots en 1e donc
Dis toi que j'ai cherché quelque chose
Que le monde a une meilleur place quand il est vu à l'envers, mec

Si ces leçons doivent être apprises
J'aime mieux obtenir mon brouillage (blocage) de mots en 1e donc
Quand tu joues avec désir
Ne viens pas en courant dans ma place (ou à cette endroit) quand elle brule comme un feu, mec

Refrain
Doux à propos de moi Rien d'assez doux à propos de moi Yeah (4 fois)

Dans le passé



Diplôme Shadok

jeudi 28 août 2008

Carnac



Et pour prolonger :
L'office de tourisme de Carnac
Le site de la DRAC Bretagne - Le mégalithisme
Les alignements de Carnac - Centre des monuments nationaux

Albert Einstein


Albert Einstein, né le 14 mars 1879 à Ulm (Württemberg) et mort le 18 avril 1955 à Princeton (New Jersey), était un physicien allemand, puis apatride (1896), suisse (1899), et enfin helvético-américain (1940).

----------------

D'accord, je ne dors pas longtemps, mais je dors vite.

Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine ; mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.

Je méprise profondément celui qui peut, avec plaisir, marcher en rang et formation derrière une musique : ce ne peut être que par erreur qu'il a reçu un cerveau ; une moelle épinière lui suffirait amplement.

Je ne pense jamais au futur. Il vient bien assez tôt.

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !

La vie, c'est comme une bicyclette : il faut sans cesse avancer, sans s'arrêter, pour ne pas perdre l'équilibre.

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent agir et refusent d'intervenir

Les Etats-Unis d'Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation.

L'imagination est plus importante que le savoir. On peut tout savoir et ne rien faire tandis qu'avec l'imagination on peut tout faire.

Tout est relatif, ça dépend du point de vue où l'on se place, l'idée que l'on s'en fait et l'importance qu'on y attache.

Midnight oil - Beds are burning

Cette chanson, "Beds Are Burning" est un appel à la restitution de l'Australie à sa population originelle.

Le groupe participa à la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Sydney en 2000 avec cette chanson !




Beds are burning

Out where the river broke
The bloodwood and the desert oak
Holden wrecks and boiling diesels
Steam in forty five degrees

The time has come
To say fair's fair
To pay the rent
To pay our share
The time has come
A fact's a fact
It belongs to them
Let's give it back

How can we dance when our earth is turning
How do we sleep while our beds are burning
How can we dance when our earth is turning
How do we sleep while our beds are burning

The time has come to say fairs fair
to pay the rent, now to pay our share

Four wheels scare the cockatoos
From Kintore East to Yuendemu
The western desert lives and breathes
In forty five degrees

The time has come
To say fair's fair
To pay the rent
To pay our share
The time has come
A fact's a fact
It belongs to them
Let's give it back

How can we dance when our earth is turning
How do we sleep while our beds are burning
How can we dance when our earth is turning
How do we sleep while our beds are burning

The time has come to say fair's fair
To pay the rent, now to pay our share
The time has come, a fact's a fact
It belongs to them, we're gonna give it back

How can we dance when our earth is turning
How do we sleep while our beds are burning

--------------


Brûlent Les Lits

Dehors où la rivière se brisait
Le bois de sang et le chêne du désert
Epaves tenantes et diesels bouillants
Vapeur à quarante cinq degrés

Le moment est venu
De dire qu'il faut être juste
De payer le loyer
De payer notre part
Le moment est venu
Un fait est un fait
Cela leur appartient
Aller, rendons le

Comment pouvons nous dancer lorsque notre terre tourne
Comment dormons nous pendant que brûlent nos lits
Quatre roues terrifient les cacatoès
De Kintore Est jusqu'à Yuendemu

Le désert de l'ouest lointain vit et respire
A quarante cinq degrés

Les trois grâces

La Rochelle, bateaux à quai devant la tour de l'Horloge


Bernard Buffet
1972

mercredi 27 août 2008

Poisson

Confucius


Confucius, (21 septembre 551 av. J.-C. - 479 av. J.-C.) est le personnage historique ayant le plus marqué la civilisation chinoise. Considéré comme le premier « éducateur » de la Chine, son enseignement a donné naissance au confucianisme, une doctrine politique et sociale qui a été érigée en "religion d'État" dès la dynastie Han et qui ne fut officiellement bannie qu'au début du XXe siècle. Né à Zou (陬) près de Qufu (曲阜) dans l’actuelle province du Shandong, il est généralement appelé Kǒngzǐ (孔子) ou Kǒng Fūzǐ (孔夫子) par les Chinois, ce qui signifie « Maître Kong » et qui a été latinisé en "Confucius" par les Jésuites.

-----------

Ecouter et choisir entre les avis, voilà le premier pas de la connaissance ; voir et réfléchir sur ce qu’on a vu, voilà le second pas de la connaissance.

Exige beaucoup de toi même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d’ennuis te seront épargnés.

Ne parlez jamais de vous, ni en bien, car on ne vous croirait pas, ni en mal car on ne vous croirait que trop.

Epouvantail

Giorgio Moroder - The chase

Tant de fois dansé.
Et tant à plat après.
Mais jusqu'au bout aller.

Blueberry

mardi 26 août 2008

Proverbe africain

Tous les blancs ont une montre, mais ils n'ont jamais le temps.

Ca va mal en ce moment

Madcon - Beggin

Madcon (diminutif de Mad Conspiracy) est groupe de Hip-hop/Rap norvégien composé de Tshawe Baqwa (Kapricon) et Yossef Wolde-Mariam (critique). Kapricon est né en Allemagne de parents sud-africains, mais a grandi à Tveita à l'est d'Oslo. Critique est né en Norvège de parents venant de l'Éthiopie et l'Érythrée.

Vaux le Vicomte



Pour prolonger :
Château de Vaux le Vicomte
Le site d'un passionné avec notamment des visites virtuelles

Hagar 1158

J'ai regardé Poutine

Wiaz 20-08

lundi 25 août 2008

Certains non dits



System of a down - Lonely day

System of a Down (parfois abrégé en SOAD ou System) est un groupe de nu metal de Los Angeles. Ses quatre membres sont d'origine arménienne, quoi que nés au Liban, aux États-Unis ou en Arménie.



Lonely day

Such a lonely day
And its mine
The most loneliest day of my life

Such a lonely day
Should be banned
This day that I can't stand

The most loneliest day of my life x2

Such a lonely day
Shouldn’t exist
A day that never miss
Such a lonely day
And its mine
The most loneliest day of my life

And if you go, I wanna go with you
And if you die, I wanna die with you

Take your hand and walk away

The most loneliest day of my life x3
Life

Such a lonely day
And its mine
A day that I’m glad I survived

--------------

Jour solitaire

Un jour si solitaire, et il est mien.
Le jour le plus solitaire de ma vie.
Un jour si solitaire , Devrait être interdit
C'est un jour que je ne peux supporter.

Le jour le plus solitaire de ma vie. x2

Un jour si solitaire, ne devrait exister.
C'est un jour que je ne louperai jamais.
Un jour si solitaire, et il est mien.
Le jour le plus solitaire de ma vie.

Et si tu pars, je veux partir avec toi.
Et si tu meurs, je veux mourir avec toi.
Donne moi ta main, et partons.

Le jour le plus solitaire de ma vie. x2
Le jour le plus solitaire de ma vie!

Un jour si solitaire, et il est mien.
C'est un jour auquel je suis heureux d'avoir survécu.

Sortes de poussières

Week end en Aveyron - 1ère partie / 3 - Conques

Mi-juillet nous avons passé un merveilleux week-end en Aveyron.
Quand je dis en Aveyron, je devrais préciser dans les environs de Conques, tant la région recèle de petits coins tous plus beaux les uns que les autres.

La ville de Conques, avec sa célèbre abbatiale inscrite au patrimoine mondiale de l'UNESCO au titre des chemins de Compostelle.

Son tympan aux 124 personnages sculptés dans la représentation du Jugement Dernier.
Détail :


Le cloître :


Ce lieu appelle au recueillement.


Sous les arcades, et en face de l'entrée du trésor (comprenant notamment des pièces d'art de l'époque carolingienne), voici le linteau de l'école monastique :


avec cette citation, traduite du latin :

"Ce lieu appartient aux maîtres aussi bien qu'aux élèves.

Ils y déposent à leur gré les choses qu'ils ne veulent pas perdre."


Balade dans le reste du village, charmant aux premières heures de la matinée. L'affluence n'est pas encore là. Et le soleil n'est pas encore écrasant.



le village est à nous, ou presque :


Avant de partir, un petit détour s'impose au dessus du village afin de bénéficier du point de vue :


Une belle journée.

Quelques liens pour compléter :
Le site de l'office du tourisme
Article sur Wikipedia
Visite virtuelle de l'abbatiale : à ne pas manquer
Le tympan du Jugement dernier : la composition générale et les détails
La page sur les Plus Beaux Villages de France


Le récit de la balade continue ici

Alfred Capus


Alfred Capus, né à Aix-en-Provence le 25 novembre 1857 et mort à Neuilly-sur-Seine le 1er novembre 1922, est un journaliste, romancier et dramaturge français.

-------------

Ce ne sera pas un des moindres paradoxes de notre époque que d'avoir rêvé le règne de la justice, là où régnait déjà l'argent.

Ce qui arrête souvent de dire la vérité, c'est qu'elle ressemble trop au mensonge des autres.

En parlant, on ne change jamais l'opinion des autres, on change quelquefois la sienne.

Il faut rêver très haut pour ne pas réaliser trop bas.

Le monde n'est pas gouverné par des imbéciles, mais il n'y a que les imbéciles qui se flattent de pouvoir le gouverner.

Le vrai succès s'avère quand on surfait votre mérite et quand on encense vos faiblesses.

Les hommes n'ont guère trouvé comme distraction que la fréquentation de leurs semblables. Ce qui explique qu'on s'ennuie tant.

Mon âge, cela dépend, madame, de vos intentions.

On ne doit jamais donner d'ordre à une femme que lorsque l'on est bien sûr d'avance d'être obéi.

Pindare nous rapporte que les Hyperboréens sacrifiaient à Apollon des ânes.
Ne serait-ce que pour faire de la place, voilà un bon usage à regretter.

Si nous ne pouvons rien sur les évènements, nous pouvons les modifier par les manières dont nous les acceptons.

Toujours la même erreur de raisonnement :
Considérer qu'on a raison quand on n'est de l'avis de personne.

Tout s'explique et rien ne se justifie.

Une escroquerie, c'est une bonne affaire qui a rencontré une mauvaise loi.

C'est surtout quand les journées paraissent longues que les années passent vite.

dimanche 24 août 2008

Je crois sincèrement



Coldplay - Viva la vida



Coldplay Viva La Vida

I used to rule the world
Seas would rise when I gave the word
Now in the morning I sleep alone
Sweep the streets I used to own

I used to roll the dice
Feel the fear in my enemy's eyes
Listen as the crowd would sing:
Now the old king is dead! Long live the king!

One minute I held the key
Next the walls were closed on me
And I discovered that my castles stand
Upon pillars of salt and pillars of sand

I hear Jerusalem bells are ringing
Roman Cavalry choirs are singing
Be my mirror my sword and shield
My missionaries in a foreign field
For some reason I can't explain
Once you go there was never, never an honest word
That was when I ruled the world
(Ohhh)

It was the wicked and wild wind
Blew down the doors to let me in.
Shattered windows and the sound of drums
People couldn't believe what I'd become

Revolutionaries wait
For my head on a silver plate
Just a puppet on a lonely string
oh who could ever want to be king

I hear Jerusalem bells are ringing
Roman Cavalry choirs are singing
Be my mirror my sword and shield
My missionaries in a foreign field
For some reason I can't explain
I know Saint Peter won't call my name
Never an honest word
But that was when I ruled the world
(Ohhhhh Ohhh Ohhh)

I hear Jerusalem bells a ringing
Roman Cavalry choirs are singing
Be my mirror my sword and shield
My missionaries in a foreign field
For some reason I can't explain
I know Saint Peter will call my name
Never an honest word
But that was when I ruled the world
Oooooh Oooooh Oooooh

----------------

Coldplay Viva la vida

Autrefois je dirigeais le monde
Les mers se soulevaient quand je prononçais mes discours
Maintenant le matin je dors tout seul
Je balaie les rues que je possédais

Je décidais du sort de chacun
Je sentais la peur dans les yeux de mes ennemis
Écoute ce que la foule chante:
"Maintenant que le vieux Roi est mort! Longue vie au Roi!"
Pendant une minute j' étais en total contrôle
La minute d' après les murs s' étaient refermés sur moi
Et j' ai découvert que mes châteaux reposent
Sur des piliers de sel, piliers de sable

J'entends les cloches de Jérusalem qui sonnent
Les chœurs de la cavalerie Romaine chantent
"Soit mon miroir, mon épée, et mon bouclier"
Mes missionnaires sur un sol étranger
Pour des raisons que je ne peux pas expliquer
Une fois arrivé là, il n'y a jamais, jamais eu un mot honnête
C'était quand je dirigeais le monde

C'était le mauvais vent sauvage
Qui soufflait les portes pour me laisser entrer
Il anéantissait les fenêtres et le sons des tambours
Les gens ne pouvaient pas croire ce que j'étais devenu
Révolutionnaires attendez,
Avant de mettre ma tête sur un plateau d'argent
Une marionnette au bout d'un fil
Oh, qui voudrait être Roi?

J'entends les cloches de Jérusalem qui sonnent
Les chœurs de la cavalerie Romaine chantent
"Soit mon miroir, mon épée, et mon bouclier"
Mes missionnaires sur un sol étranger
Pour des raisons que je ne peux expliquer
Je sais que Saint Pierre ne m'appellera pas
Jamais un mot honnête
Mais ça c' était quand je dirigeais le monde

(Ooh Ooh Ooh Ooh Ooh...)


J'entends les cloches de Jérusalem qui sonnent
Les chœurs de la cavalerie Romaine chantent
"Soit mon miroir, mon épée, et mon bouclier"
Mes missionnaires sur un sol étranger
Pour des raisons que je ne peux expliquer
Je sais que Saint Pierre ne m'appellera pas
Jamais de mot honnête
Mais ça c' était quand je dirigeais le monde

Ooooh ooh ooh ooh ooohoooh

Excitation

Le pilote

Passoire

Sea gulls

samedi 23 août 2008

Sadness

Amy Mc Donald - This is the life

Amy Macdonald est une chanteuse et musicienne écossaise.

Dans cette chanson elle parle de la jeunesse du Royaume-Uni qui sort le soir, danse, chante, mais qui n'a pas vraiment de but.




This is the life d’Amy MacDonald

Oh the wind whistles down
The cold dark street tonight
And the people they were dancing
To the music vibe

And the boys chase the girls, with curls in their hair
While the shocked too many sit way over there
And the songs get louder each one better than before

And you singing the song thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
where you gonna go, where you gonna go, where you gonna sleep tonight?
And you singing the song thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the sizxe
Where you gonna go, where you gonna go, where you gonna sleep tonight?
Where you gonna sleep tonight

So you’re heading down the road in your taxi for 4
And you’re waiting outside jimmy’s front door
But nobody’s in and nobody’s home till 4
So you’re sitting there with nothing to do
Talking about Robert Ragger and his 1 leg crew
And where you gonna go, where you gonna sleep tonight?

And you singing the song thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Oh where you gonna go, where you gonna go, where you gonna sleep tonight?
And you singing the song thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Where you gonna go, where you gonna go, where you gonna sleep tonight?
Where you gonna sleep tonight

And you singing the song thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Oh where you gonna go, where you gonna go, where you gonna sleep tonight?
And you singing the song thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
where you gonna go, where you gonna go, where you gonna sleep tonight?

Where you gonna sleep tonight?

----------------

C'est la vie

Oh le vent souffle fort
Dans la rue froide et sombre ce soir
Et les gens, ils dansaient sur la musique
Et les garçons courent après les filles aux cheveux bouclés
Pendant que la jeunesse timide et tourmentée s'assoit un peu plus loin
Et les chansons sont de plus en plus fortes
Chaque chanson, meilleure que la précédente

[Refrain]
Et vous chantez les chansons
En pensant que c'est ça la vie
Et vous vous réveillez le matin avec l'impression que votre tête a doublé de
volume
Où allez-vous aller ? Où allez-vous aller ?
Où allez-vous dormir ce soir ?

Et vous chantez les chansons
En pensant que c'est ça la vie
Et vous vous réveillez le matin avec l'impression que votre tête a doublé de
volume
Où allez-vous aller ? Où allez-vous aller ?
Où allez-vous dormir ce soir ?
Où allez-vous dormir ce soir ?

Et puis vous êtes en route à quatre dans votre taxi
Et vous attendez devant la porte d' entrée de Jimmy
Mais il n'y a personne et personne ne rentre à la maison avant quatre heures
Alors vous restez assis là avec rien à faire
A parler de Robert Riger et de son équipe
Et où allez-vous aller et où allez-vous aller ce soir ?

Et vous chantez les chansons
En pensant que c'est ça la vie
Et vous vous réveillez le matin avec l'impression que votre tête a doublé de
volume
Où allez-vous aller ? Où allez-vous aller ?
Où allez-vous dormir ce soir ?

[Refrain] x5

Où allez-vous dormir ce soir ?

Harakiri

Ballon story

vendredi 22 août 2008

REM - Losing my religion




R.e.m - Losing My Religion

Life is bigger
It's bigger than you
And you are not me
The lengths that I will go to
The distance in your eyes
Oh no I've said too much
I set it up

That's me in the corner
That's me in the spotlight
Losing my religion
Trying to keep up with you
And I don't know if I can do it
Oh no I've said too much
I haven't said enough
I thought that I heard you laughing
I thought that I heard you sing
I think I thought I saw you try

Every whisper
Of every waking hour I'm
Choosing my confessions
Trying to keep an eye on you
Like a hurt lost and blinded fool
Oh no I've said too much
I set it up

Consider this
The hint of the century
Consider this
The slip that brought me
To my knees failed
What if all these fantasies
Come flailing around
Now I've said too much
I thought that I heard you laughing
I thought that I heard you sing
I think I thought I saw you try

But that was just a dream
That was just a dream

--------------------

Perdant Ma Religion

La vie est plus grande
Plus grande que toi
Et tu n'es pas moi
Les longueurs que j'atteindrai
La distance dans tes yeux
Oh non, j'en ai trop dit
Je l'ai provoqué

C'est moi dans le coin
C'est moi sous le feu du projecteur
Perdant ma religion
Essayant d'être à ta hauteur
Et je ne sais pas si je peux y parvenir
Oh non, j'en ai trop dit
Je n'en avais pas dit suffisamment

[Refrain]
J'ai cru t'entendre rire
J'ai cru t'entendre chanter
Je pense que j'ai cru te voir essayer

Chaque murmure
Chaque heure éveillé, je
Choisis mes confessions
Essayant de garder un oeil sur toi
Tel un idiot blessé perdu et aveugle
Oh non, j'en ai trop dit
Je l'ai provoqué

Considère cela (x2)
L'allusion des siècles
Considère cela
L'erreur qui m'a amené
A m'agenouiller
Qu'en serait-il si tous ces fantasmes
Venaient nous hanter
A présent que j'en ai trop dit

[Refrain]

Mais ce n'était qu'un rêve
Ce n'était qu'un rêve

C'est à moi

Casques

Minerve 15-08-08

Chasse aux images en Camargue


jeudi 21 août 2008

mercredi 20 août 2008

Webcam

Dionysos - Tais-toi mon coeur




Tais-toi mon coeur - Dionysos et Olivia Ruiz

Pour moi c’est l’heure de foutre à la poubelle
Mon cœur en bois et pour de bon,
C’est le crane serti d’étincelles
Que je viens donner ma démission.

Allez les oiseaux de mon corps,
Fermez vos belles gueules à passion
Les accidents d’amour à la pelle
Ne m’ont pas toujours donné raison

Refrain :
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Moi j’connais seulement celui qui s’emballe

Je me fabrique un cœur de pierre
Pour devenir un grand garçon
Celui dont tu serais fier
Et pourrais tenir une maison

Mais un beau jour comme ça tu te lève
Avec une idée à la con
Fouiller souvenirs et les rêves
Dans la poubelle à passion

Refrain

J’ai des fissures
Dans mes chaussures
C’est à coup sûr
Mon cœur de pierre
Qui me fait des tremblements de terre
Tais-toi mon cœur

Tais-toi mon cœur, mon cœur c’est toi
Je croyais que tu t’étais tué et elle
Ne se souviendra pas de toi
D’ailleurs c’est pas la peine
De se briser comme ca
Tu vas encore lui faire peur
Oh tais-toi mon cœur, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Ecoutes moi, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Ecoutes moi, je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Je ne te reconnais pas

Sirène